La meilleure façon de dire ce que vous pensez sans créer de conflit

219

Êtes-vous du genre à vous soucier de toujours dire ce que vous pensez, quelle que soit la situation? Si d’un côté, cette transparence est positive en permettant aux autres de savoir exactement qui vous êtes, elle peut, d’autre part, engendrer des conflits si vous ne connaissez pas la meilleure façon d’exposer votre pensée. « Parler de tout ce que vous ressentez et de ce que vous pensez est extrêmement positif, à condition que la personne soit douce et aimante dans son comportement et ses relations avec les autres. Dans ce cas, ce serait comme dire « non » poliment, ce qui a tendance à être mieux perçu qu’un « non » direct et froid  » , explique notre psychothérapeute et coach.

Quelle est la meilleure façon de dire ce que vous pensez?

Selon le psychothérapeute, « Parfois, les gens pensent qu’exposer ses sentiments est quelque chose de grossier, de malsain même, et que cela peut nuire. Mais au contraire, exprimer ce que nous ressentons, en fait, est extrêmement sain.  » Toutefois, l’expert souligne que cette sincérité ne doit en aucun cas être une impulsion, exprimer de façon brutale peut au final, heurter les sentiments de l’autre. « Adoptons toujours la gentillesse dans nos actes et paroles. Il est possible, oui, d’être vrai en s’exprimant poliment et gentiment « , dit-il.

Quels sont les avantages de dire ce que vous pensez?

Si c’est fait de manière délicate, cette franchise peut favoriser une relation saine et donc entraîner de la complicité entre les personnes . Pour notre coach, c’est, en plus, une façon d’être sincère avec soi-même, de mener une vie plus authentique. « Et quand nous sommes vrais, notre corps éprouve plus d’équilibre et d’harmonie. Tout cela influence beaucoup notre santé et notre bien-être », dit-il.

Lorsque nous ressentons une chose mais que nous en disons une autre, notre corps le détecte. La circulation sanguine et les battements du cœur changent, ce qui constitue un conflit interne. « Ce manque de transparence est identifié par le corps et tout cela crée du stress, entraînant alors un déséquilibre dans notre corps. De petites vagues de stress sont émises lorsque nous n’agissons pas sincèrement  » avertit-il. La conséquence de ceci peut être ressentie sur du long terme, entraînant des problèmes de santé tels que le stress et l’anxiété.

Comment éviter la culpabilité en disant ce que vous pensez?

Pour notre spécialiste, il est fondamental que la personne ne se sente pas coupable d’avoir dit ce qu’elle pense, car cette attitude peut être décisive pour aider l’autre à comprendre votre pensée, vos sentiments et vos émotions. « Vous pourriez être surpris et penser que vous allez être critiqué, mais, au final, l’autre réagit positivement », dit-il.

Enfin, il conseille:  » Exposer ce que nous ressentons nous rend extrêmement important et procure une véritable complicité et intimité avec l’autre pour maintenir nos liens émotionnels et faire face à tous les défis que la vie nous propose. Soyons authentiques et fidèles à nous-mêmes et aux autres. « 

Et pour vous, est-ce que vos pensées sont généralement exprimées de manière transparente? Comment réagissent les gens à cela? à méditer!