Bien dormir peut vous aider à perdre du poids

5

Qui n’a jamais eu d’insomnie et du coup en a profité pour se jeter sur le contenu du réfrigérateur ou des placards? et ça, à n’importe qu’elle heure de la nuit ! Selon une étude réalisée en novembre 2016,  par des chercheurs de l’université britannique King’s College à Londres, il a été révélé que les personnes qui dorment très peu mangent généralement plus que celles qui dorment bien toute la nuit.

Comment bien dormir fait maigrir ?

Selon une étude publiée dans la revue médicale : The European Journal of Clinical Nutrition, les personnes qui ne dorment que quelques heures consomment en moyenne 385 calories de plus par jour par rapport aux autres personnes qui dorment davantage.

L’étude a été menée sur 172 volontaires et les chercheurs ont examiné ce qu’ils avaient consommé pendant les 24 heures qui suivent leur réveil. Deux différents groupes de personnes ont été formés : un groupe pour ceux qui ne dormaient que de 3h30 à 5h30 par nuit et l’autre groupe constitué de ceux qui dormaient entre 7 et 12 heures par nuit.

Les résultats ont montré que ceux qui dormaient moins longtemps mangeaient plus d’aliments gras et moins de protéines le lendemain. Cependant, l’apport en glucides n’a pas changé pour les deux groupes.

Selon l’un des auteurs, cette étude prouve que le manque de sommeil est directement lié à l’obésité: « La cause principale de ce trouble est un déséquilibre entre la consommation et la combustion de calories. Si la privation nocturne nuit à l’apport calorique pendant une longue période, elle peut contribuer à la prise de poids « , a-t-il expliqué.

Mais quelle est la relation entre dormir et manger trop?

Pour les chercheurs responsables de cette étude, il n’existe toujours pas d’explication claire quant aux raisons pour lesquelles nous dormons mal serait en relation avec ce que nous mangeons. Selon eux, il est possible que certaines zones du cerveau liées au système de récompense soient activées lorsqu’une personne qui n’a pas dormi est devant un aliment.

Cependant, une autre explication est que lorsque l’horloge biologique subit une anomalie, cela affecte la régulation des hormones liées à la satiété et à la faim . « Nos résultats suggèrent que le sommeil est un troisième facteur potentiel , en plus de l’ alimentation et de l’ exercice dans la lutte contre le gain de poids », a déclaré le chef de la recherche, Al Khatib Haya.

Pour le scientifique, des études supplémentaires sont nécessaires pour examiner les effets à long terme des mauvaises habitudes de sommeil sur la santé et l’obésité.

Quoi qu’il en soit, vous devez garder à l’esprit qu’à l’heure actuelle dormir mal, affecte directement la santé et la qualité de vie de chacun. Alors n’abandonnez pas une bonne nuit de sommeil, vous serez en meilleure forme, vos repas seront mieux assimilés et votre humeur s’en ressentira ! C’est ce que l’on appelle un cercle vertueux, et qui sait, vous pourrez même envisager une activité sportive.